BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Ecrivains vaudois


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 M : 65 références
 
 • Mabille Nadine
 • Maeder Rachel
 • Mages Julien
 • Maggetti Daniel
 • Magnaridès Martine
 • Magnenat Pierre
 • Magnin Jean-Daniel
 • Mahaim Annick
 • Maillard Maxime
 • Marat Janine
 • Marcel André
 • Marési Aurélia
 • Marguier Sylvaine
 • Martin Auguste
 • Martin Jean-Georges
 • Martin Sophie-Hélène
 • Martin Vio
 • Massard Janine
 • Masserey Eric
 • Matthey Françoise
 • Matthey Muriel
 • Maubert Alexandre
 • Maugé Arlette
 • May Catherine
 • Meier Sébastien
 • Meizoz Jérôme
 • Menétrey Anne-Catherine
 • Ménine Karelle
 • Mercanton Jacques
 • Mercier Bruno
 • Mercier Nelly
 • Meuwly Myriam
 • Meylan Jacques
 • Meystre Mélanie
 • Micheloud Pierrette
 • Miéville Anne-Marie
 • Milpa Ricardo
 • Mingot Thierry
 • Miracle Marcel
 • Modiano Sandra
 • Moeri Antonin
 • Moginier David
 • Mongodi Cesare
 • Monnard Jean-François
 • Monnier Jacques
 • Montangero Bernard
 • Montmollin Eric de
 • Montmollin Gilles de
 • Moreau Thérèse
 • Moreno Lucas
 • Moret Michel
 • Moser Patrick
 • Moulin Béatrice
 • Moulin Jean-Pierre
 • Moulin Michel
 • Mouron Quentin
 • Mouron René
 • Muller Alex
 • Muralt Georg de
 • Muralt Roland de
 • Musy Gilbert
 • Mutrux-Bornoz Henri
 • Müller Christian
 • Müller Grégoire
 • Mützenberg Denise


Henri Mutrux-Bornoz (1906-1992)
(Henri-Georges Mutrux)
 
Originaire de Sainte-Croix, Henri Mutrux-Bornoz naît le 13 janvier 1906 à Lausanne. Après des études classiques, il fréquente les Facultés de médecine, de droit et sciences de l'Université de Lausanne et obtient un diplôme en 1927. Il étudie également la criminologie et la photographie à Lyon. Commandant en chef de la police militaire helvétique et de la police de Lausanne, Henri Mutrux-Bornoz a également fait de l'enseignement.
Homme de lettres, il se consacre principalement au récit et au roman, avec notamment L'oasis infernale (1941), L'étrange mort du professeur Choiseul (1942) et Le chemin des étoiles (1943). Henri Mutrux-Bornoz a également écrit de nombreux ouvrages scientifiques traitant de criminologie: La police moderne au service du public (1948), Confidences d'un policier (1977), Sherlock Holmes, roi des tricheurs (1978), livre qui démolit la légende du limier de Baker-Street.
Membre de l'Association Vaudoise des écrivains et de la Société suisse des écrivaines et écrivains, il collabore à la rédaction d'un livre sur la canton de Vaud Le canton de Vaud ainsi qu'à deux ouvrages sur la police, Les polices municipales, Notre mission, votre sécurité, la police militaire.
Installé en Valais dès 1971, il décède le 14 novembre 1992.

SOURCE: Sabine Leyat, Les auteurs du Valais romand 1975-2002, p. 108; Anne-Lise Delacrétaz, Daniel Maggetti, Ecrivaines et écrivains d'aujourd'hui, 1999, p. 181; Gilbert Marion © DHS: Dictionnaire historique de la Suisse, Berne; Gazette de Lausanne, 1992/11/20 [BCU21/Doc. vaudoise/bs/2010/04]
 
Derniers titres parus
Oeuvres de fiction TAut.mut
roman / essai
 
Sites Internet:
 Site Web  http://www.wikivalais.ch/index.php/Henri_Mutrux-Bornoz
 Site Web  http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F42606.php
 
Wikipedia Wikipedia
 Scriptorium


Nouvelle recherche