BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Ecrivains vaudois


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 M : 65 références
 
 • Mabille Nadine
 • Maeder Rachel
 • Mages Julien
 • Maggetti Daniel
 • Magnaridès Martine
 • Magnenat Pierre
 • Magnin Jean-Daniel
 • Mahaim Annick
 • Maillard Maxime
 • Marat Janine
 • Marcel André
 • Marési Aurélia
 • Marguier Sylvaine
 • Martin Auguste
 • Martin Jean-Georges
 • Martin Sophie-Hélène
 • Martin Vio
 • Massard Janine
 • Masserey Eric
 • Matthey Françoise
 • Matthey Muriel
 • Maubert Alexandre
 • Maugé Arlette
 • May Catherine
 • Meier Sébastien
 • Meizoz Jérôme
 • Menétrey Anne-Catherine
 • Ménine Karelle
 • Mercanton Jacques
 • Mercier Bruno
 • Mercier Nelly
 • Meuwly Myriam
 • Meylan Jacques
 • Meystre Mélanie
 • Micheloud Pierrette
 • Miéville Anne-Marie
 • Milpa Ricardo
 • Mingot Thierry
 • Miracle Marcel
 • Modiano Sandra
 • Moeri Antonin
 • Moginier David
 • Mongodi Cesare
 • Monnard Jean-François
 • Monnier Jacques
 • Montangero Bernard
 • Montmollin Eric de
 • Montmollin Gilles de
 • Moreau Thérèse
 • Moreno Lucas
 • Moret Michel
 • Moser Patrick
 • Moulin Béatrice
 • Moulin Jean-Pierre
 • Moulin Michel
 • Mouron Quentin
 • Mouron René
 • Muller Alex
 • Muralt Georg de
 • Muralt Roland de
 • Musy Gilbert
 • Mutrux-Bornoz Henri
 • Müller Christian
 • Müller Grégoire
 • Mützenberg Denise


Bernard Montangero (1931-2010)
 
Bernard Montangero est né le 13 décembre 1931 à St-Maurice. Doté d'une très forte personnalité, il quitte à dix-huit ans son Valais natal qu'il aime avec passion pour découvrir de nouveaux horizons. Dans le Paris d'après-guerre, il découvre les grands poètes, Villon, Verlaine, Trénet, Brassens et l'art moderne. Treize ans durant, le chansonnier à l'accent valaisan écume la plupart des cabarets parisiens, enchaînant jusqu'à quatre tours de chant par soir... En 1957 sort son premier 45 tours. La censure de l'ORTF interdit d'antenne Les défilés, chanson trop anti-militariste...
En 1962, Montangero a le mal du pays et se détourne du "show-bizz". Il quitte Paris et rompt avec le métier. Pour nourrir les siens, le jeune père de famille s'adonne à la sculpture. Inspiré par A. Giacometti, il étire ses personnages et élabore une manière inédite de traiter le fer : une savante architecture de clous souvent fondus goutte à goutte. L'artiste expose ses oeuvres à Orbe, Sion, Berne et Bâle.
Mais le virus de la chanson ne le lâche pas. En 1972, un premier 30 cm rencontre un bon écho auprès du public romand. Les concerts reprennent. Deux autres disques suivent. En 1986, un problème de santé brise son élan pour plusieurs années.
Talent protéiforme, B. Montangero écrit aussi des contes qui s'inscriront dans l'émission Les ronds dans l'eau de la Radio suisse romande. Il s'essaie à l'écriture théâtrale. Des troupes monteront quatre de ses pièces. Quatre recueils renferment les textes de ce créateur devenu auteur de nouvelles. Il collabore également à Yakari et à Jeunes Années, journaux pour enfants. A 67 ans, toujours assoiffé de chanter, Bernard Montangero reprend en 1998, le chemin des studios pour son premier CD : Des siècles d'amour. Il vivait à Chamby jusqu'à son décès survenu le 8 février 2010.

SOURCES: Sabine Leyat, Les auteurs du Valais romand 1975-2002, p. 106; Construire, 3 avril 1985, Tribune de Genève, 30 juin 1999 [BCU11/Doc. vaudoise/bs/2011/06]
 
Derniers titres parus
Oeuvres de fiction TAut.monb
nouvelles / théâtre / oeuvre pour la jeunesse / texte mis en musique
 
Enregistrements actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la BCUL site Riponne
Entretien avec Bernard Montangero, chanteur: En compagnie de Chantal, sa femme Date: 30.09.2001 Int./Part.: Montangéro, Bernard; Montangero, Chantal; Fazan, Daniel Emission: Ami-amis Minutage: 00:55:00
 
Sites Internet:
 Site Web  http://www.apo-g.ch/apo-g/motivations/Motiv-MontangeroB.html
 Site Web  http://www.lematin.ch/deces-artiste-valaisan-bernard-montangero-234736
 Site Web  http://www.vs.ch/encyclo/navig.asp?mnu=know&idRubrique=1199&idLangue=1
 Site Web  http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Montangero
 Site Web  http://www.hommages.ch/Defunt/50707/Bernard_Montangero
 
Wikipedia Wikipedia
 Scriptorium


Nouvelle recherche