BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Ecrivains vaudois


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 M : 65 références
 
 • Mabille Nadine
 • Maeder Rachel
 • Mages Julien
 • Maggetti Daniel
 • Magnaridès Martine
 • Magnenat Pierre
 • Magnin Jean-Daniel
 • Mahaim Annick
 • Maillard Maxime
 • Marat Janine
 • Marcel André
 • Marési Aurélia
 • Marguier Sylvaine
 • Martin Auguste
 • Martin Jean-Georges
 • Martin Sophie-Hélène
 • Martin Vio
 • Massard Janine
 • Masserey Eric
 • Matthey Françoise
 • Matthey Muriel
 • Maubert Alexandre
 • Maugé Arlette
 • May Catherine
 • Meier Sébastien
 • Meizoz Jérôme
 • Menétrey Anne-Catherine
 • Ménine Karelle
 • Mercanton Jacques
 • Mercier Bruno
 • Mercier Nelly
 • Meuwly Myriam
 • Meylan Jacques
 • Meystre Mélanie
 • Micheloud Pierrette
 • Miéville Anne-Marie
 • Milpa Ricardo
 • Mingot Thierry
 • Miracle Marcel
 • Modiano Sandra
 • Moeri Antonin
 • Moginier David
 • Mongodi Cesare
 • Monnard Jean-François
 • Monnier Jacques
 • Montangero Bernard
 • Montmollin Eric de
 • Montmollin Gilles de
 • Moreau Thérèse
 • Moreno Lucas
 • Moret Michel
 • Moser Patrick
 • Moulin Béatrice
 • Moulin Jean-Pierre
 • Moulin Michel
 • Mouron Quentin
 • Mouron René
 • Muller Alex
 • Muralt Georg de
 • Muralt Roland de
 • Musy Gilbert
 • Mutrux-Bornoz Henri
 • Müller Christian
 • Müller Grégoire
 • Mützenberg Denise


Grégoire Müller
 
Né à Morges le 23 février 1947, Grégoire Müller, fils du sculpteur Robert Müller et de Denise Robichon, opte pour la peinture dès son adolescence. Après l'obtention d'une maturité classique au Collège de Saint-Maurice en 1965, il suit les cours à l'Académie de la Grande-Chaumière à Paris. La découverte de l'art minimal américain l'amène à répudier la peinture en 1967 et à s'engager par l'écriture dans la contre-culture de l'époque. Au début des années 1970, Grégoire Müller part vivre à New-York.
Devenu peintre néo-figuratif, critique et écrivain, Grégoire Müller vit depuis 1987 à La Chaux-de-Fonds où il enseigne au Gymnase et à l'Ecole d'art des Montagnes neuchâteloises.
En 2007, Grégoire Müller publie un recueil de poésie, Nada mas, aux Editions de l'Aire.
SOURCES: Dictionnaire biographique de l'art suisse, Institut suisse pour l'étude de l'art Zurich, verlag Neue Zürcher Zeitung, 1998, p. 756; 24 Heures, 1997/05/13, p. 2; sites et références mentionnés [BCU15/Doc.vaudoise/bs/2011/07]
 
Derniers titres parus
Oeuvres de fiction TAut.mulg
poésie
Etude critique disponible QBio.mulg
ouvrages
 
Enregistrements actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la BCUL site Riponne
Exposition "Touché-Coulé" au Musée des Beaux-Arts de la Chaux-de-Fonds Muller, Grégoire (Interviewé/e) Béguin, Martine (Intervieweur/euse) Barrelet, Alexandre (Présentateur/trice) 0:22:06 Diff. : 14.09.2007
 
Sites Internet:
 Site Web  http://www.sikart.ch/KuenstlerInnen.aspx?id=4003260&lng=de
 Site Web  http://www.dautrepart.ch/auteurs/muller_gregoire.html
 Site Web  http://www.culturactif.ch/ecrivains/mullergregoire.htm
 Site Web  http://jmolivier.blog.tdg.ch/archive/2010/11/10/40fa75d095d21ad35e8a04b11b41cdcf.html
 
Wikipedia Wikipedia
 Scriptorium


Nouvelle recherche