BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Ecrivains vaudois


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 B : 87 références
 
 • Badoux Eugène
 • Baechler Sonia
 • Baechtold Gilbert
 • Baillie Vivienne
 • Ballif Claude
 • Bandelier Gaël
 • Barbey Bernard
 • Barbey Mary Anna
 • Barilier Etienne
 • Barilier Roger
 • Barkat Hadi
 • Barras Rémy
 • Barraud Philippe
 • Barrense-Dias José
 • Bataillard Aloys
 • Bataillard Nouky
 • Bauverd Carlos
 • Bavaud Michel
 • Beausire Pierre
 • Beetschen Olivier
 • Belbachir Ahmed
 • Belilos Marlène
 • Bellmann Pierre
 • Belluz Sergio
 • Beltrami Pilar
 • Ben Salah Rafik
 • Bendel Philippe
 • Bentoiu Annie
 • Benz Jacqueline
 • Berger René
 • Bergmann Flynn Maria
 • Bernard Richard-Edouard
 • Berney Claude
 • Berset Fernand
 • Berset Jean-Claude
 • Bertschi Arthur
 • Bessette Hélène
 • Bezençon Hélène
 • Billeter Jean
 • Blanc Géo H.
 • Blatter Ulrike
 • Blok Stéphane
 • Blondel Sylvie
 • Blunier  Sam Frank
 • Boggio Sylvain
 • Boillet Eugénie
 • Bolli Michèle
 • Bonzon Philippe
 • Borchanne René
 • Boré Emilie
 • Borel Xochitl
 • Borel-Freymond Jacqueline
 • Borgeaud Georges
 • Borin Yvan
 • Borloz Karine
 • Bory Charles
 • Bory Michel
 • Bosc David
 • Boscacci Rosario
 • Boschung Nathania
 • Bottani-Zuber Anne
 • Bouchard Louise Anne
 • Boulanger Grégoire
 • Boulanger Mousse
 • Bovard Jacques-Etienne
 • Bovey Delphine
 • Bovon Stéphane
 • Brand Dominique
 • Brandt Jean-Marie
 • Bregani Anne
 • Bregnard Serge
 • Bron Jacques
 • Brouard Michel
 • Brumagne Marie-Magdeleine
 • Brussell Samuel
 • Bräutigam Madeleine
 • Buache Freddy
 • Buchet Gérard
 • Buchheim Cléo
 • Buenzod Michel
 • Buffat Françoise
 • Bult Christopher
 • Burckhardt Christof W.
 • Burnod Elisabeth
 • Burri Julien
 • Buti Roland
 • Bühler Michel


Stéphane Blok
(Stéphane Bloch)
 



Né le 10 juillet 1971 à Lausanne, Stéphane Blok débute sa carrière comme musicien de rue dans diverses villes de Suisse entre 1988 et 1991. En 1991, finaliste de La Médaille d’or de la chanson, il obtient une médaille de bronze ainsi que le Prix du public au Festival international d’animation de rue à Sierre. Il fréquente l'Ecole de jazz et de musique actuelle (EJMA) de Lausanne entre 1990 et 1994. En 1993, alors assistant d’Antoine Auberson, il crée des musiques pour films d’animation documentaire à l'EPFL. 1994 voit la sortie de son premier album Esperanza Nicolasohn, joué dès 1995 en concert tant en Suisse qu'à l’étranger, suivi en 1996 de Les hérétiques. En 1999, il écrit, adapte et compose Le chien du désert d’après un poème de Samantha Montagnini, projet qu'il réalise en collaboration avec la Radio suisse romande et qui a été présenté au Festival d’été de Québec. En 2000 sort l'album Lobotome, dont le spectacle sera créé et enregistré au théâtre de l'Arsenic à Lausanne. Le lien entre Stéphane Block et le théâtre est par ailleurs très fort: il compose la musique mais tient également des rôles dans plusieurs pièces, notamment Home en 2008 et Microfictions en 2009, deux pièces produites par Yann Mercanton au théâtre de l'Arsenic à Lausanne. A noter enfin que Stéphane Block s'illustre aussi par ses talents de compositeur, puisqu'il écrit entre autres pour Michaël von der Heide, Sarclo ou Thierry Romanens.


En 2002, Stéphane Blok est actif dans la création du long métrage iXième: journal d'un prisonnier, pour lequel il reçoit avec le réalisateur Pierre-Yvers Borgeaud le Léopard d'or en 2003 dans la catégorie vidéo au Festival international du film de Locarno. Il écrit également le texte de plusieurs chœurs mis en musique par Nicolaï Schlup.


L'actualité de la carrière de Stéphane Blok s'écrit à partir d'une rencontre décisive: celle de Léon Francioli. Dès 2005 en effet, les deux artistes s'attèlent à un projet commun, Boum, dont l'album sortira en 2006. Cette première collaboration est non seulement couronnée de succès, mais surtout ne reste pas lettre morte puisque deux autres projets lui succèdent : La grande eau en 2008, et Chronique du prévisible en 2009. Motivé par cette rencontre, Stéphane Blok s'engage alors dans l'apprentissage de la guitare sans frets (fretless): après quatre années d'études, le spectacle solo Chants d'entre les immeubles est créé en 2012, suivi de Complaintes de la pluie qui passe en 2014. Très prolifique, Stéphane Blok publie en 2012 un premier ouvrage chez Bernard Campiche, Les illusions, suivi de, en 2014, Le ciel identique, chez le même éditeur.


SOURCES: sites mentionnés; Senff, Boris, "Bilan avant inventaire, interview de Stéphane Blok" 24 Heures, 2001/09/26, p. 33; Salem, Gilbert, "Entre Rhône et Douro, la poésie de Stéphane Blok accompagne le chant des fleuves", 24 Heures, 2007/06/28, p. 42 avec photo; Olivier Horner, "Rencontre Blok-Francioli, frères d'âme", Le Temps, 2006/05/27, culture: Senff, Boris "Stéphane Blok glisse ses rêves dans les interstices" 24 Heures, 2013/05/11-12, p. 44. visuseize #bnf [BCULMU06/BCUL/MU/SUK/2010/02/12]#MAJ15SUK

 
Derniers titres parus
Oeuvres de fiction TAut.blos
roman
Etude critique disponible VBio.blos
 
Sites Internet:
 Site Web  http://www.campiche.ch/pages/auteurs/Blok.html
 Site Web  http://salem.blog.24heures.ch/archive/2007/06/29/stéphane-blok-et-le-chant-des-fleuves.html
 Site Web  http://www.lecourrier.ch/stephane_blok_experimente
 Document pdf  http://www.blok.ch/boum/blok_CV.pdf
 Document pdf  http://www.blok.ch/pdf/presentation.pdf
 Base de donnees  http://www.viceversalitterature.ch/author/8005
 Base de donnees  http://lelivresurlesquais.ch/auteurs-2014#fiche_auteur_7944
 Base de donnees  http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb140390177
 Media  http://dbserv1-bcu.unil.ch/persovd/images_comp/Blok_S_01.jpg
Site web personnel:
http://www.blok.ch/
 
Wikipedia Wikipedia
 Scriptorium


Nouvelle recherche