BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Ecrivains vaudois


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 B : 87 références
 
 • Badoux Eugène
 • Baechler Sonia
 • Baechtold Gilbert
 • Baillie Vivienne
 • Ballif Claude
 • Bandelier Gaël
 • Barbey Bernard
 • Barbey Mary Anna
 • Barilier Etienne
 • Barilier Roger
 • Barkat Hadi
 • Barras Rémy
 • Barraud Philippe
 • Barrense-Dias José
 • Bataillard Aloys
 • Bataillard Nouky
 • Bauverd Carlos
 • Bavaud Michel
 • Beausire Pierre
 • Beetschen Olivier
 • Belbachir Ahmed
 • Belilos Marlène
 • Bellmann Pierre
 • Belluz Sergio
 • Beltrami Pilar
 • Ben Salah Rafik
 • Bendel Philippe
 • Bentoiu Annie
 • Benz Jacqueline
 • Berger René
 • Bergmann Flynn Maria
 • Bernard Richard-Edouard
 • Berney Claude
 • Berset Fernand
 • Berset Jean-Claude
 • Bertschi Arthur
 • Bessette Hélène
 • Bezençon Hélène
 • Billeter Jean
 • Blanc Géo H.
 • Blatter Ulrike
 • Blok Stéphane
 • Blondel Sylvie
 • Blunier  Sam Frank
 • Boggio Sylvain
 • Boillet Eugénie
 • Bolli Michèle
 • Bonzon Philippe
 • Borchanne René
 • Boré Emilie
 • Borel Xochitl
 • Borel-Freymond Jacqueline
 • Borgeaud Georges
 • Borin Yvan
 • Borloz Karine
 • Bory Charles
 • Bory Michel
 • Bosc David
 • Boscacci Rosario
 • Boschung Nathania
 • Bottani-Zuber Anne
 • Bouchard Louise Anne
 • Boulanger Grégoire
 • Boulanger Mousse
 • Bovard Jacques-Etienne
 • Bovey Delphine
 • Bovon Stéphane
 • Brand Dominique
 • Brandt Jean-Marie
 • Bregani Anne
 • Bregnard Serge
 • Bron Jacques
 • Brouard Michel
 • Brumagne Marie-Magdeleine
 • Brussell Samuel
 • Bräutigam Madeleine
 • Buache Freddy
 • Buchet Gérard
 • Buchheim Cléo
 • Buenzod Michel
 • Buffat Françoise
 • Bult Christopher
 • Burckhardt Christof W.
 • Burnod Elisabeth
 • Burri Julien
 • Buti Roland
 • Bühler Michel


José Barrense-Dias
 


Né le 23 septembre 1932 à Angico, un petit village du Brésil, José Barrense-Dias est très tôt intéressé par la poésie, les textes et la musique. Le décès de sa mère provoque un bouleversement qui lui donne l'envie de vivre en ville. Il part à l'âge de 15 ans pour São Paulo. Il commence à gagner sa vie avec de petits emplois, mais il reste toujours fasciné par la musique. Il passe son temps libre à écouter des musiciens dans les magasins et les bars de la ville. Il joue de la guitare à l'oreille dans un premier temps, puis il prend des cours de solfège. Le jeune musicien commence à gagner de l'argent en jouant dans les cabarets. Il se rend vite compte que la guitare sera pour toujours son moyen de vivre. En 1954, José Barrense-Dias est engagé, avec deux autres musiciens, dans un restaurent qui a accueilli de nombreux musiciens de renom. Il obtient en 1958, un certificat de l'Académie brésilienne de guitare. Quelques années plus tard, trois musiciens lui proposent de partir avec eux pour une tournée en Italie et il accepte. Il découvre l'Italie où le groupe connaît un grand succès, puis la Suisse où ils sont engagés par une salle de Lausanne. C'est grâce à cet engagement que le guitariste rencontre Pierrette, une suissesse de Fleurier, avec laquelle il se marie quelques mois plus tard.


José Barrense-Dias s'installe à Nyon en 1965 et débute une carrière solo. Il sort son premier disque en 1969. Sa musique rencontre un succès incroyable. En 1970, José Barrense-Dias est engagé au Conservatoire de Genève en temps que professeur de guitare, et où il restera 32 ans. Le musicien développe un style original, unique, en puisant dans la culture traditionnelle de son pays. Il joue en France, en Suède et au Québec. En 1985, l'artiste assure au pied levé une première partie au Montreux Jazz Festival. Il se rend alors compte que sa musique n'est pas réservée uniquement aux petites salles. Dès lors, le guitariste jouera plusieurs fois au Montreux Jazz Festival ainsi qu'au Paléo Festival de Nyon. Il découvre aussi un autre monde, celui de la peinture. En 1993, il monte sa première exposition de peinture.


En 2007, paraît chez Publi-Libris Riez sur moi! : cinquante (més)aventures vécues en cinquante ans de carrière un livre rédigé par José Barrense-Dias lui-même. La musique est toujours sa source de vie et sa passion. Il vit désormais entre Fleurier et Nyon où il continue de donner des cours de guitare. À travers ses nombreux disques et ses nombreuses partitions, José Barrens-Dias laisse dans le canton de Vaud de belles traces de l'art brésilien dont il est un fidèle serviteur.


SOURCES: Anna Lietti, Filiations, des personnalités racontent leur histoire familiale, p. 55-60 avec photographie; La Gazette de Lausanne, 1989/09/29, p.17, avec photographie; La Gazette de Lausanne, 1981/02/18, p.6; Journal de Genève, 1971/03/05, p.15 [BCULMU06/BCUL/MU/mm/2011/10/19]

 
Derniers titres parus
Oeuvres de fiction TAut.badi
récit
Etude critique disponible VBio.badi
 
Enregistrements actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la BCUL site Riponne

Entretien avec José Barrense-Dias, compositeur et guitariste brésilien Date: 08.10.1985 Int./Part.: Barrense-Dias, José; Layaz, Alphonse Emission: Silhouette Minutage: 00:29:56

Entretien avec José Barrense-Dias, musicien brésilien établi à Lausanne Date: 01.11.2006 Int./Part.: Barrense-Dias, José Emission: Recto Verso Minutage: 00:50:01

Entretien avec José Barrense-Dias, : L'or de mon père (2 parties) Date: 02.12.1980 Int./Part.: Barrense-Dias, José; Gardaz, Emile Emission: Toutes latitudes Minutage: 00:59:47 et 00:58:56
 
Sites Internet:
 Site Web  http://fr.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9_Barrens%C3%A9-Dias
 Site Web  http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/dans-ma-rue/2319883-jose-barrense-dias-et-la-grand-rue-de-fleurier.html
 Site Web  http://www.guitareclassique.net/spip.php?article281
 Site Web  http://www.musicme.com/Jose-Barrense-Dias/
Site web personnel:
http://www.barrense-dias.com/site.php
 
Wikipedia Wikipedia
 Scriptorium


Nouvelle recherche