BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Ecrivains vaudois


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 B : 87 références
 
 • Badoux Eugène
 • Baechler Sonia
 • Baechtold Gilbert
 • Baillie Vivienne
 • Ballif Claude
 • Bandelier Gaël
 • Barbey Bernard
 • Barbey Mary Anna
 • Barilier Etienne
 • Barilier Roger
 • Barkat Hadi
 • Barras Rémy
 • Barraud Philippe
 • Barrense-Dias José
 • Bataillard Aloys
 • Bataillard Nouky
 • Bauverd Carlos
 • Bavaud Michel
 • Beausire Pierre
 • Beetschen Olivier
 • Belbachir Ahmed
 • Belilos Marlène
 • Bellmann Pierre
 • Belluz Sergio
 • Beltrami Pilar
 • Ben Salah Rafik
 • Bendel Philippe
 • Bentoiu Annie
 • Benz Jacqueline
 • Berger René
 • Bergmann Flynn Maria
 • Bernard Richard-Edouard
 • Berney Claude
 • Berset Fernand
 • Berset Jean-Claude
 • Bertschi Arthur
 • Bessette Hélène
 • Bezençon Hélène
 • Billeter Jean
 • Blanc Géo H.
 • Blatter Ulrike
 • Blok Stéphane
 • Blondel Sylvie
 • Blunier  Sam Frank
 • Boggio Sylvain
 • Boillet Eugénie
 • Bolli Michèle
 • Bonzon Philippe
 • Borchanne René
 • Boré Emilie
 • Borel Xochitl
 • Borel-Freymond Jacqueline
 • Borgeaud Georges
 • Borin Yvan
 • Borloz Karine
 • Bory Charles
 • Bory Michel
 • Bosc David
 • Boscacci Rosario
 • Boschung Nathania
 • Bottani-Zuber Anne
 • Bouchard Louise Anne
 • Boulanger Grégoire
 • Boulanger Mousse
 • Bovard Jacques-Etienne
 • Bovey Delphine
 • Bovon Stéphane
 • Brand Dominique
 • Brandt Jean-Marie
 • Bregani Anne
 • Bregnard Serge
 • Bron Jacques
 • Brouard Michel
 • Brumagne Marie-Magdeleine
 • Brussell Samuel
 • Bräutigam Madeleine
 • Buache Freddy
 • Buchet Gérard
 • Buchheim Cléo
 • Buenzod Michel
 • Buffat Françoise
 • Bult Christopher
 • Burckhardt Christof W.
 • Burnod Elisabeth
 • Burri Julien
 • Buti Roland
 • Bühler Michel


Elisabeth Burnod (1917-1979)
 

Née à Morges le 11 août 1917, Elisabeth Burnod, après une enfance passée au pied du Jura, fréquente le collège de sa ville natale où enseigne son père, puis poursuit ses études au Gymnase de Lausanne.

Elisabeth Burnod commence par travailler à la Radio suisse romande, puis une fois mariée, elle séjourne quelques années à Paris. Lorsqu'elle revient vivre à Lausanne, elle assume durant près de vingt ans (dès 1949) la fonction d'attachée de presse du Comptoir suisse à Lausanne.

Domiciliée à Pully elle y écrit la plus grande partie de son œuvre. Paraissent successivement Les arrangeurs (1963), Ornements pour la solitude (1966), La femme disparue (1964) et Le dimanche papouadan (1976). On lui doit également une série de monographie ainsi que des textes écrits pour la radio.

Lauréate du Prix des écrivains vaudois 1975, Elisabeth Burnod décède le 6 mai 1979.

SOURCES: Alain Nicollier, Henri-Charles Dahlem, Dictionnaire des écrivains suisses d'expression française, vol. 1, p. 150-151; Histoire de la littérature en Suisse romande, sous la direction de Roger Francillon, vol. 3, p. 319; Ecrivaines et écrivains d'aujourd'hui, 1988, p. 277 #bnch[BCU14/DOV/bs/2017/06]
 
Derniers titres parus
Oeuvres de fiction TAut.burh
roman / essai
 
Sites Internet:
 Site Web  http://www.buchstart.ch/de/autoren/Burnod_Elisabeth/909.html
 Site Web  http://www.davel.vd.ch/detail.aspx?ID=268497
 Site Web  http://retro.seals.ch/digbib/view2?pid=emi-002:1976:64::383
 Site Web  http://retro.seals.ch/digbib/view2?pid=dop-001:1975:-::158
 Document pdf  http://www.e-periodica.ch/cntmng?var=true&pid=emi-002:1976:64::68
 Document pdf  http://www.letempsarchives.ch/page/GDL_1979_05_08/3/article/4666649/%22elisabeth%20burnod%22
 Base de donnees  http://www.a-v-e.ch/prix.htm
Fonds manuscrits ou archives filmiques existant en Suisse:
http://www.davel.vd.ch/detail.aspx?ID=268497
 
Wikipedia Wikipedia
 Scriptorium


Nouvelle recherche